UN MILONGUERO DE LUXE

 

LE SAVIEZ VOUS?

Ramón Rivera ("Finito")

    UN MILONGUERO DE LUXE


   CE JEUNE HOMME ARRIVÉ AVEC SON VIEUX TANGO, DE LA VILLA PUEYRREDÓN AU NOUVEAU QUARTIER DU TANGO (MONTE CASTRO), OÙ IL L'A APPRIS À DANSER ET S'EST ÉLEVÉ AVEC SON GÉNIE POUR ATTEINDRE DES SOMMETS INACCESSIBLES, MÊLANT SAVEUR ET GOÛT, AVEC DOUCEUR DANS SON VOL RAPIDE DE CONDOR, À LA RECHERCHE D'HORIZONS HAUTS ET STELLAIRES SUR SA ROUTE DE TANGO-DANSE.

   DOUBLE MÉRITE, CAR IL A LAISSÉ PASSER VINGT-CINQ ANS POUR SE MONTRER, 

PUISQU'IL A ÉLEVÉ SES DEUX FILLES (TOUTES DEUX AVOCATES) ET UN FILS MARCHAND, POUR VENIR PLUS TARD AU PREMIER PLAN. SA FEMME (MARÍA TERESA) L'ACCOMPAGNAIT COMME UNE OMBRE, POUR QU'IL PUISSE DIRE SON MESSAGE, QUI ÉTAIT UN RÊVE, EN DISANT, EN PARAPHRASANT, EN SE RÉFÉRANT À SA DANSE DE TANGO, CE MONUMENT D'IDÉES FAISAIT DES MOUVEMENTS.

                                       

FINITO RIVERA ET SA FEMME MARÍA TERESA

   SA DANSE ÉTAIT UNE CONJONCTION DE FORMES À LA RECHERCHE DE LA BEAUTÉ, FAITE AVEC UNE ACTION DE RESSOURCES NATURELLES, TANTÔT IL GLISSAIT "SANS TOUCHER LE SOL", TANTÔT IL LA CARESSAIT, JUSQU'À CE QU'IL ENTRAIT DANS LE VIRAGE, QU'IL DÉCRIVAIT LUI DONNANT UN SENS ÉGOCENTRIQUE , COMME S'IL ÉTAIT LUI-MÊME LE MAGICIEN DE L'ÉQUILIBRE. DANS L'ÉMOTION DU TANGO, C'ÉTAIT L'ANCIEN ET LE NOUVEAU TANGO, RAFFINÉS, COMME FUSIONNÉS EN UN SEUL. 

    C'ÉTAIT COMME SI LE PASSÉ ET LE PRÉSENT FORMAIENT UNE ASSOCIATION DANS LE DÉFILÉ DE SILHOUETTES DISPARUES, ANIMÉES DU PRÉSENT POUR REPRÉSENTER CETTE SCÈNE. PARMI LES RESSOURCES CHORÉGRAPHIQUES QU'IL DÉPLOIE, SE DISTINGUE L'ADAGE «DANS LEQUEL IL IMPOSE L'INERTIE AVEC UNE FORCE DRAMATIQUE. 

   ET QUAND IL S'APPROCHAIT DES PAUSES ET DES SILENCES, AU MOMENT PRÉCIS D'AUGMENTER LA TENSION ET L'ATTENTE, COMBINANT AINSI CES ÉLÉMENTS, DANS L'ASSOCIATION DES RESSOURCES JUSQU'À CE QUE SA DANSE ÉBLOUISSE. INDIFFÉREMMENT, C'ÉTAIT UN GRAND SANS LE VOULOIR. PARCE QU'IL A DOMINÉ LES ESPACES SANS GROSSIÈRETÉ ENCOMBRANTE, ENTRANT DANS LA TRANSMISSION AVEC LA SIMPLICITÉ DE L'APPARTEMENT JUSQU'À ATTEINDRE LA COMMUNICATION AVEC CES ÉLÉMENTS RÉELS ET IMPRESSIONNANTS.

   ILS L'ONT TOUS COMPRIS, RÉALISANT AINSI QUE SON MESSAGE SE DIFFUSAIT ET ATTEIGNAIT DES FACETTES DE FORMES EXACTES ET EXPRESSIVES, JUSQU'AU SOMMET DE LA COMMUNICATION. AINSI, IL NOUS A QUITTÉS PRÉMATURÉMENT, ALORS QUE NOUS ATTENDIONS DE LUI DE NOMBREUSES ET MEILLEURES FAÇONS DE DIRE SUR LA PISTE, BIEN QU'IL NOUS AIT BEAUCOUP DONNÉ À L'ÉPOQUE.

CARLOS A. ESTÉVEZ (PÉTROLEO)

(ON PEUT VOIR FINITO ET MARÍA TERESA DANSER DANS L'AKARENSE, LE TANGO INSPIRACIÓN , DE L'ORCHESTRE ANÍBAL TROILO)